29.00

Les trompettes de la mort

Simon Bournel-Bosson

Un récit initiatique et fantastique haletant, qui traite de la relation conflictuelle entre un grand-père et son petit fils.

Sélection officielle Angoulême 2023, catégorie Éco-Fauve-Raja

Résumé

Par une nuit pluvieuse, Antoine est parachuté chez ses grands‑parents, qui vivent dans une maison isolée au milieu de la forêt. Coincé entre une grand-mère qui le couve et un grand-père ouvertement hostile à sa présence, le garçon attend désespérément des nouvelles de ses parents. Le temps passe lentement, jusqu’au jour où Antoine accompagne son papy à la cueillette aux champignons…
Les Trompettes de la Mort touche plusieurs cordes sensibles de notre époque, de la relation entre générations à notre rapport bouleversé à la nature. Les antagonismes y prennent corps et les tensions qui en découlent revêtent la forme d’une terrible partie de chasse.

Auteur

Simon Bournel-Bosson est né en 1987. Après avoir obtenu un diplôme supérieur des Arts appliqués à La Martinière à Lyon, il se lance dans le graphisme et la direction artistique. Il mène en parallèle un travail d’illustration de reportage avec Maxime Gueugneau pour les éditions Kiblind. Ils ont coécrit deux reportages illustrés :  En Diagonale en 2017, et Azur en 2021. Les trompettes de la mort est sa première bande dessinée.

Description technique
  • Parution : octobre 2022
  • Format : 21 x 30 cm
  • 240 pages
  • Prix de vente : 29 euros
  • ISBN : 978-2-490975-62-4

La presse en parle…

L’interview de Simon Bournel-Bosson dans Télérama : « Le fantastique en BD n’est jamais évident. »

« TTTT. Un album d’une rare originalité, qui évoque Charles Burns et les films de David Lynch. »
– Stéphane Jarno, Télérama

« En forêt à la recherche de nos racines » : Simon Bournel-Bosson invité dans Affinités Culturelles sur France Culture avec Tewfik Hakem.

« Une quête initiatique hallucinatoire, où réalité et fantastique se mêlent parfaitement jusqu’à la délivrance. Couleurs vives et récit profond font de ce roman graphique moderne à ambiance une lecture incontournables. »
– Canal BD

« Une ambiance originale, à la fois franchement familière et totalement onirique. À l’image de l’espèce de champignon qui a inspiré le titre de la BD, à la fois comestible et an nom inquiétant. Un album effrayant et inspiré. »
– Quentin Girard, Libération

« Des pages sublimes, un héros fortement attachant et un rythme enlevé auquel le trait bondissant colle parfaitement. »
– Maxime Gueugneau, Kiblind Magazine

« Dès la première page de cet album, on est happé par des couleurs intenses et la délicatesse d’une biche qu’on ne peut quitter du regard. Un album bouleversant. »
– Page des Libraires

« Des couleurs magistrales, un découpage bien mené qui fait part belle aux décors de forêt, de nature ou plus oniriques. Un livre hors normes qui mérite le détour. »
– Éric Adam, DBD

« Simon Bournel-Bosson fait son entrée dans la cour des grands avec cette première BD en solo. Sa bichromie fantasmagorique qui associe des couleurs tranchantes et pimpantes flatte la rétine. Surprenant et absorbant ! »
– Rémi Inghilterra, Bodoï

« Un thriller passionnant. Un bijou graphique. Une lecture incontournable. »
– Marinel, Zoo Le Mag

« Un premier album captivant où le fantastique bouleverser une réalité morose. Plus encore que notre rapport ambivalent à la nature, le fantastique souligne ici la difficulté pour un enfant à s’ajuster au monde qui l’entoure. »
– Anne-Claire Norot, Livres Hebdo

« Une première BD d’une maturité hors du commun. »
– Nicolas Ancion, Actualitté

« Même après plusieurs lectures, ce livre ne semble pas dévoiler toutes les intentions de l’auteur. Ou, plus exactement, il s’en découvre de nouvelles. Un aspect intrigant qui colle tout à fait à l’atmosphère d’étrangeté fantastique qui imprègne tout ce récit.. »
– Daniel Muraz, Le courrier Picard

« ★★★ Une réussite absolue, un conte initiatique et fantastique captivant, doublé d’un coup de maître de la part de son auteur, dont c’est la première bande dessinée. »
– Anne Calmat, Boulevard de la BD

« Un récit fantastique et initiatique haletant. Une claque ! »
– Yoann Debiais, Comixtrip

« Un récit écologique à mi-chemin entre Princesse Mononoke et Bambi. »
– Louis Groult, Actua BD

« Un dessin contemplatif et spectaculaire. Une ode à la nature sauvage, à la vie au cœur de la forêt. »
– Benoît Cassel, Planète BD

« Surprenant autant dans sa forme que par son propos, Les Trompettes de la mort se dévore autant qu’il se lit. »
– BD Gest

« Une histoire hyper intéressante, une bonne gestion du rythme, un travail sur les couleurs très réussi. »
– Le 48/64

« Un récit initiatique et fantastique où sont traitées les relations intergénérationnelles et notre rapport à la nature. À lire ! »
– Librairie Jonas

Dans la même collection